Bienvenue sur notre site


​"Les anciens navigateurs avaient une devise glorieuse: Il est nécessaire de naviguer, mais non de vivre!
L'esprit de cette phrase me convient tout à fait, en la transformant cependant pour s'harmoniser avec ce que je suis.
Vivre n'est pas nécessaire; ce qui l'est, c'est de créer."


Fernando Pessoa, Un singulier regard  (19--)



Voici plus de 25 ans que nous écrivons sur différents sujets et que nous publions dans des périodiques et des ouvrages généralistes ou spécialisés.
Certains textes proposés sur ce site sont issus de nos recherches universitaires (mémoires et thèse), de notre travail (édition des Registres du Conseil de Genève à l'époque de Calvin  et des Registres du Consistoire de Genève au temps de Calvin), de nos activités culturelles et intellectuelles (Ciné-club universitaire, catalogues d'exposition, livrets DVD / Blu-ray...), ou plus simplement de nos réflexions du moment.
Les textes portent aussi bien sur le cinéma, que l'Histoire ou la politique, et plus particulièrement sur la ville de Genève et sur l'archipel du Cabo Verde.
Or nous avons constaté qu'à quelques exceptions près, leur diffusion est très faible. Aussi, nous avons décidé de tous les regrouper en un lieu unique afin de les rendre plus facilement accessibles à tout un chacun.

Dès lors, il ne nous reste plus qu'à souhaiter aux lectrices et aux lecteurs de ce site une agréable découverte de ce quart de siècle d'écriture passionnée et nous l'espèrons, parfois passionante.

Christophe CHAZALON

REMARQUE: pour toutes reproductions partielles ou complètes de ces textes, il est impératif de contacter les éditeurs, afin d'obtenir les autorisations nécessaires.

Notre cursus



  • 2009 - Doctorat ès Lettres / Université de Genève (Suisse)
  • 2003 - Certificat d'études postgrades - Études Critiques Curatoriales Cybermedia (CCC) / Haute École d'art et de design (HEAD-HES SO: anciennement École supérieure des Beaux-Arts (ESBA)) - Genève (Suisse)
  • 2001 - Diplôme d'études supérieures en Histoire de l'art, Muséologie et Conservation du Patrimoine (DESS) / Université de Genève (Suisse)
  • 1999 - Maîtrise en Histoire de l'art / Univerité Lumière Lyon 2 (France) - Università degli Studi di Firenze (Italie): programme ERASMUS
  • 1998 - Licence d'Histoire de l'art - Archéologie / Université Lumière Lyon 2 (France)
  • 1997 - DEUG d'Histoire de l'art - Archéologie / Université Lumière Lyon 2 (France)

haut

Notre bibliographie

La liste ci-dessous comprend les principaux textes publiés dans des périodiques ou des ouvrages de diffusion commerciale ou institutionnelle. Les livrets de coffrets DVD / Blu-ray peuvent contenir un ou plusieurs textes de notre main, mais d'une manière plus générale, nous avons participé activement à la conception de l'ensemble du document édité. À noter que ceux-là sont rarement paginés.

  • La révolution tricéphale ou le proche avènement d'une nouvelle Humanité, 09/2021 (en cours de soumission)
  • Passions égotiques: nouvelles et autres écrits, Paris: Édilivre, 04/2021, 99 p.
  • Registres du Conseil de Genève à l’époque de Calvin, éd. par Christophe Chazalon, Sandra Coram-Mekkey et Catherine Santschi, avec la collaboration de Hadrien Dami, Geneviève Gross, Amélie Isoz et Sonia Vernes-Rappaz, Genève: Droz, 2021, t. VIII/1-2 (1543), 952 p.
  • Livre du coffret Blu-ray / DVD Sans Soleil / Le dépays de Chris Marker, Paris: Éditions Potemkine, 12/2020:
  1. Qu'est-ce que Sans soleil?", p. 87-95
  2. "Les principales thématiques du film", p. 97-115
  3. "La genèse du film", p. 117-126
  4. "Références culturelles choisies", p. 129-140
  5. "La réception critique", p. 145-152
  • Registres du Conseil de Genève à l’époque de Calvin, éd. par Christophe Chazalon et Sandra Coram-Mekkey, avec la collaboration de Catherine Santschi, Amélie Isoz et Sonia Vernes-Rappaz, Genève: Droz, 10/2018, t. VII/1-2 (1542), 830 p.
  • "Litote", in 99 variations façon Queneau, Paris: éditions Vermiscellanées, 06/2018, p. 18
  • Livret du coffret DVD L'héritage de la chouette  de Chris Marker, Paris: Arte Editions, 2018
  • "Chris Marker, l'art du bricolage numérique", in Chris Marker (cat. expo. Chris Marker, les 7 vies d'un cinéaste, 03/05 - 29/07/2018), éd. par Raymond Bellour, Jean-Michel Frodon et Christine van Assche, Paris: Cinémathèque française, 2018, p. 372-375
  • "Magicien du flou", in Chris Marker: pionnier et novateur / Cinémaction  n° 165  (sous la dir. de Kristian Feigelson), Paris: Éditions Charles Corlet, 2017, p. 14-19
  • "Description d'un combat  ou la prophétie d'une lutte sans espoir", in livret du coffret DVD Description d’un combat  de Chris Marker – Description of a Memory  de Dan Geva, Paris: Tamasa, 2016, p [25-48]
  • Registres du Conseil de Genève à l’époque de Calvin, éd. par Christophe Chazalon et Sandra Coram-Mekkey, avec la collaboration de Catherine Santschi, Amélie Isoz et Gilles-Olivier Bron, Genève: Droz, 2016, t. VI/1-2 (1541), 1252 p.
  • "La Sibérie: entre ours et mamouths, à défaut de chats", in livret du coffret DVD Lettre de Sibérie – Dimanche à Pékin  de Chris Marker, Paris: Tamasa, 2013, n.p.
  • "Chris Marker ou la recherche de la mémoire perdue", in livret du coffret DVD Level Five  de Chris Marker, Paris: Tamasa, 2013, n.p.
  • "L'ère du tout émotionnel", Tribune de Genève, n° 62/11 (14/03/2012), p. 15
  • Revue du Ciné-club universitaire de Genève: coeur de chat - Si Chris Marker m'était conté, Genève, 09-12/2011:
  1. "Le court métrage des années 1950: lutte pour une survie", p. 23-27
  2. "De la véracité de l'information", p. 29-33
  3. "Trop de faits divers à la télévision?", p. 32
  4. "Nostalgie de la mémoire", p. 39-41
  5. "Django et le jazz manouche", p. 47-50
  6. "Tourner un film selon Chris Marker", p. 51-53
  7. "La mer et les hommes", p. 59-62
  • "Où est passée la tolérance?", Tribune de Genève, n° 96/17 (26/04/2011), p. 25
  • "Sur les traces du monde perdu de la Screwball Comedy", Revue du Ciné-club universitaire: Screwball Comedy, Genève, 01-03/2011, p. 23-26
  • Registres du Conseil de Genève à l’époque de Calvin, éd. par Gilles-Olivier Bron, Christophe Chazalon et Sandra Coram-Mekkey, avec la collaboration de Catherine Santschi, Genève: Droz, 2011, t. V/1-2 (1540), 1'108 p.
  • "De la captation du réel", Revue du Ciné-club universitaire de Genève: Wim Wenders, Genève, 04-06/2010, p. 17-22
  • Artistes à Genève (de 1400 à nos jours), éd par Karine Tissot, Genève: Éditions Notari et L'APAGE, 2010, 750 p.
  1. "Jean Duvet", p. 190-191
  2. "Pierre Eskrich", p. 198-199
  3. "Les graveurs genevois du XVe siècle", p. 278-279
  • "La famille de Laon à Genève dans la seconde moitié du XVIe siècle", in Humanistes chrétiens & Protestants de Picardie au XVIe siècle (cat. d’expo. Humanistes chrétiens & Protestants de Picardie au XVIe siècle, 10.VII-31.X.2009, musée Jean Calvin et galerie du Chevalet, Noyon), Noyon: Ville de Noyon, 2009, p. 70-76 + 80-81 (notes)
  • "Le luxe selon la loi au XVIe siècle: Post Tenebras Lux(e)", in Post Tenebras Luxe, éd. par Donatella Bernardi, Genève: Labor et Fides, 2009, p. 13-27 et 135-137 (notes)
  • Registres du Conseil de Genève à l’époque de Calvin, éd. par Christophe Chazalon et Sandra Coram-Mekkey, avec la collaboration de Catherine Santschi, Genève: Droz, 2009, t. IV/1-2 (1539), 955 p.
  • "Les Conseils de Genève de 1534 à 1544", in Les registres du Conseil de la République de Genève sous l’ancien régime: nouvelles approches, nouvelles perspectives (actes de la table ronde 22-23/09/2006, A.E.G. / I.H.R. / UniGe (Genève)), Genève: A.E.G. et Fondation de l’Encyclopédie, 2009, p. 65-93
  • "Théodore de Bèze et les ateliers de Laon", in Théodore de Bèze: 1519-1605 (actes du colloque de Genève, 27/09 - 01/10/2005, I.H.R. (Genève)), éd. par Irena Backus, Genève: Éditions Droz, 2007, p. 69-87
  • "Histoire du livre illustré à Genève (1478-1600)", Kunst + Architektur in der Schweiz = Art + architecture en Suisse = Arte + architettura in Svizzera, Berne, 2006, n° 1, p. 24-31
  • Crises et révolutions à Genève: 1526-1544 (cat. expo. éd. par Catherine Santschi, Sandra Coram-Mekkey, Christophe Chazalon et Gilles-Olivier Bron), Genève: Fondation de l'Encyclopédie de Genève, 2005, 144 p.
  • "Les Icones  de Théodore de Bèze (1580) entre mémoire et propagande", Bibliothèque d'humanisme et Renaissance, Genève, vol. 66, n° 2 (2004), p. 359-376
  • "Le bruit ou la fin du silence", Newsletter Critical Curatorial Cybermedia, Genève, #1 (05/2002), p. 3
  • Roland Gerber / CH2, "Le road movie - horizons perdus", Revue du Ciné-club universitaire: road movie - horizons perdus, Genève, 01-03/2002, p. 3-12

​À cette liste s'ajoute un certain nombre d'écrits non publiés, dont les plus importants sont:

  • "Enseignement supérieur en Afrique: entre business   du "système monde" et open access  des pays du Sud, quel chemin suivre pour atteindre l'excellence? Le cas du Cabo Verde", 05/2021, en ligne (web)
  • "Le dépays  de Chris Marker: kesako?", s.t., Genève: CH2, 08/2020, n.p.: texte écrit pour le livre du coffret Blu-ray / DVD de Sans Soleil Le dépays de Chris Marker, Paris: Éditions Potemkine, 12/2020
  • Les hôpitaux de Genève au tournant de la Réformation, Genève: CH2, 08/2015, 70 p.: tapuscrit consultable aux Archives d'État de Genève (AEG), manuscrits historiques
  • Les imprimeurs Jean de Laon actifs à Genève dans la seconde moitié du XVIe siècle, Genève: CH2, 2009, 186 p. + 1'057 p.: thèse de doctorat / Université de Genève
  • Les  Icones de Théodore de Bèze: étude d'une galerie idéale de portraits imprimée au temps des guerres de religion, Genève: CH2., 2001, 2 vol., 111 p. - n.p.: mémoire de D.E.S.S. / Université de Genève


haut

Nos lectures actuelles (2021)

De retour en Europe aux premiers jours d'avril 2021, nous revenons aux sources d'une lecture en français avec plaisir. 

Appréciations:

  • néant - lecture inachevée malgré plusieurs tentatives
  • (- -) exécrable - on a détesté, tout simplement. C'est rare, mais ça arrive.
  • (-) pas terrible - on s'est ennuyé et la lecture a été pénible.
  • (=) sans plus - on l'aura lu. Pourquoi? On se demande encore.
  • (+) bon livre - on a eu du plaisir (voire beaucoup de plaisir) à le lire.
  • (++) œuvre parfaite - on a simplement adoré et on s'en souviendra.


Lectures en cours

  • Le bâtard de Kosigan (III): le marteau des sorcières  (2017) de Fabian Cerutti (Paris: Gallimard / Folio SF, 02/2019, 452 p.)
  • La divine comédie: l'enfer  (1304-1307) de Dante (Paris: Flammarion, 11*1992, 376 p.)
  • Fenêtre sur le Japon: ses écrivains et cinéastes  (2021) d'Éric Faye (Arles: Éditions Picquier, 03/2021, 325 p.)
  • NoS futurS, imaginer les possibles du changement climatique  (2020) collectif (Chambéry (FR): ActuSF, 11/2020, 525 p.)​
Les déceptions 
  • néant - Une place à prendre  (2012) de J.K. Rowling (Paris: Grasset, 08/2012, 680 p.)

Septembre 2021
  • (+) Au coeur de la complosphère  (2021) de Sami Zaïbi (Chêne-Bourg (CH): Heidi.news, 12/2020, 106 p. (coll. Les explorateurs, n° 3))
  • (+) L'invitation  (1987) de Claude Simon (Paris: Éditions de Minuit, 05/2013, 94 p.)
  • (+) Nouvelles choisies  (1918-1926) de Lou Sin [Lou Xun] (Pékin: Éditions en langues étrangères, 1956, 244 p.
  • (-) Le voyage de l'éléphant  (2008) de José Saramago (Paris: Le Seuil / Points, 08/2010, 218 p.): Prix Nobel (1998)
  • (+) Traversées francophones  (2010) sous la dir. de Katia Matausséna et Gérard Sznicer (Genève: Éditions Suzanne Hurter, 2010, 253 p.)
  • (++) Un balcon  en forêt  (1958) de Julien Gracq (Paris: José Corti, 01/1998, 253 p.)
  • revueEsprit: comprendre le monde qui vient, n° 467 (09/2020), 189 p.: La culture au tournant​​
  • revueEsprit: comprendre le monde qui vient, n° 477 (09/2021), 189 p.: Où habitons-nous?​
Août 2021
  • (+) L'alphabet des femmes  (2001) de Guéorgui Gospodinov (Paris: Arléa, 05/2014, 173 p.)
  • (+) Bande dessinée Collect'Or: les animaux  (Charnay-lès-Mâcon (FR): Bamboo Édition, 09/2019, 191 p.)
  • (+) Le bâtard de Kosigan (I): l'ombre du pouvoir  (2014) de Fabian Cerutti (Paris: Gallimard / Folio SF, 08/2018, 512 p.)
  • (+) Le bâtard de Kosigan (II): le fou prend le roi  (2015) de Fabian Cerutti (Paris: Gallimard / Folio SF, 10/2018, 591 p.)
  • (++) Les effondrés  (2010) de Mathieu Larnaudie (Arles: Actes Sud, 03/2010, 179 p.)
  • (++) L'étranger  (1942) d'Albert Camus (Paris: Gallimard / Folio, 11/1991, 186 p.): Prix Nobel (1957)
  • (-) L'invention de la solitude  (1982) de Paul Auster (Arles: Actes Sud / Le livre de poche, 11/2000, 188 p.)
  • (+) Polaroïds  (2011) de Laure Mi Hyun Croset  (Avin (BE): Éditions Luce Wilquin, 2011, 104 p.)
  • (+) Qui a peur de la littérature?  (2002) de Jean-Philippe Domecq (Paris: Mille et une nuits / Fayard, 07/2002, 247 p.)
  • (+) Petit Piment  (2015) de Alain Mabanckou (Paris: Le Seuil / Point, 01/2017, 227 p.)
  • (++) La révolution des toilettes (2021) d'Arnaud Robert (Chêne-Bourg (CH): Heidi.news, 11/2019, 132 p. (coll. Les explorateurs, n° 3))
  • (++) La terre promise  (1990) d'Adriaan van Dis (Arles: Actes Sud, 04/1993, 111 p.)
  • revue: Esprit: comprendre le monde qui vient, n° 466 (07-08/2020), 269 p.:  Depuis l'Afrique / Participer au travail social
  • revue: Esprit: comprendre le monde qui vient, n° 476 (07-08/2021), 269 p.:  Politiques de la littérature
  • revueSo Good, pour un monde meilleur, n° 5 (07-09/2021), 100 p.
Juillet 2021
  • (+) 14.99 euros  (2000) de Frédéric Beigbeder (Paris: Grasset, 01/2002, 282 p.: titre original - 99 F.)
  • (+) L'alchimiste  (1988) de Paulo Coelho (Paris: Éditions Anne Carrière, 09/1977, 253 p.)
  • (+) Bande dessinée Collect'Or: l'hiver arrive  (Charnay-lès-Mâcon (FR): Bamboo Édition, 09/2019, 191 p.)
  • (+) Certaines n'avaient jamais vu la mer  (2011) de Julie Otsuka (Paris: Éditions Phébus, 10/2012, 142 p.): PEN / Faulkner award for fiction
  • (+) L'effet papillon 1989 - 2007  (2008) sous la dir. de Véronique Bacchetta (Genève: Centre d'édition contemporaine, 06/2008, 390 p. + ill)
  • (++) Fondation foudroyée  (1982) de Isaac Asimov (Paris: Denoël, 04/1989, 508 p.)
  • (+) Maxence au désert  (1923) de Théodore Monod (Arles: Actes Sud, 02/1995, 88 p.)
  • (-) Les millionnaires de la chance. Rêve et réalité  (2010) de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (Paris: Petite Bibliothèque Payot, 12/2011,  267 p.)
  • (+) Prix de l'ailleurs 2020. Après! Le monde bouleversé  (2020) sous la dir. de Gaspard Turin / Nadine Richon (Vevey (CH): Hélice Helas Éditeur, 09/2020, 230 p.)
  • (++) Le séjour à Kinosaki  (1917), suivi de Le crime de Han  (1913) de Shiga Naoya (Paris: Arfuyen, 09/1986, 47 p.)
  • (=) Terre et fondation  (1986) de Isaac Asimov (Paris: Denoël, 09/1989, 506 p.)
  • (-) Tristesse et beauté  (1965) de Yasunari Kawabata (Paris: France Loisir, 03/1985, 259 p.): Prix Nobel 1968
  • (+) Zacharie l'escarcelle et autres récits (1970) d'Alexandre Soljenitsyne (Paris: René Julliard, 07/1971, 139 p.): comprend comme "autres récits": "Études et miniatures", "La main droite" et "La procession de Pâques"
Juin 2021
  • (+) L'adieu aux armes (1929) d'Ernest Hemingway (Paris: Gallimard - Folio, 01/2012, 316 p.)
  • (=) Comment nourrir le monde?  (2011), sous la dir. de Jean-François Gleizes (La Tour-d'Aigues (84): Éditions de l'aube, 01/2012, 219 p.)
  • (+) Courrier du coeur d'un moine zen (2012) de Ryûnosuke Koike (Arles: Éditions Philippe Picquier, 04/2017, 202 p.)
  • (++) La course au mouton sauvage  (1982) de Haruki  Murakami (Paris: Le Seuil, 09/2002, 374 p. (Points, n° 1031))
  • (=) Hagakure. Le livre secret des samouraïs  (1710-1717) de Jocho Yamamoto (Paris: Guy Trédaniel éditeur, 11/1999, 100 p.)
  • (-) L'homme invisible  (1958) de H.G. Wells (Paris: Le livre de poche, 06/1983, 253 p.)
  • (- -) Mademoiselle Liberté  (2001)  d'Alexandre Jardin (Paris: Gallimard, 12/2001, 223 p.)
  • (+) Le passage de la nuit  (2004) de Haruki Murakami (Paris: Belfont - 10/18, 04/2019, 230 p.)
  • (+) Phare 23  (2015) de Hugh Howey (Arles:  Actes Sud - Babel, 01/2018, 233 p.)
  • (-) Le sang des sirènes  (2000), de Thierry Serfaty (Paris: Albin Michel, 12/2006, 249 p.): Prix Polar 2000
  • (++) Un cantique suisse  (2013) de Jean Billeter (Paris: Librairie Arthème Fayard, 01/2013, 252 p.)

Mai 2021

  • (+) Bande dessinée Collect'Or: souvenirs de vacances  (Charnay-lès-Mâcon (FR): Bamboo Édition, 09/2019, 191 p.)
  • (+) Le coup d'état climatique  (2020) de Mark Alizart (Paris: PUF, 01/2020, 89 p.)
  • (+) Les semences: un patrimoine vital en voie de disparition  (2017) de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne (Paris: Presses du Châtelet, 04/2017, 142 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 04: L'ombre maléfique  (1999) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 07/2013, 350 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 05: L'ombre maléfique  (1999) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 07/2013, 348 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 06:  Intrigues à Port-Réal  (2000) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 09/2011, 346 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 07:  L'épée de feu (2000) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 04/2013, 374 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 08:  Les noces pourpres (2000) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 07/2014, 442 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 09:  La loi du régicide (2000) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 01/2014, 409 p.)
  • (=) Le trône de fer, t. 10:  Le chaos (2005) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 07/2014, 413 p.)
  • (=) Le trône de fer, t. 11:  Les sables de Dorne  (2005) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 12/2013, 412 p.)
  • (=) Le trône de fer, t. 12:  Un festin pour les corbeaux  (2005) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 09/2013, 410 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 13:  Le bûcher d'un roi  (2011) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 10/2014, 485 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 14:  Les dragons de Meereen  (2011) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 10/2014, 540 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 15:  Une danse avec le dragon  (2011) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 02/2015, 540 p.)
  • (=) Un singulier regard   (19--) de Fernando Pessoa (Paris: Christian Bourgeois éditeur, 02/2021, 262 p.)
  • revue: So Good, pour un monde meilleur, n° 4 (04-06/2021), 100 p.

Avril 2021

  • (++) Comment cuisiner son mari à l'africaine  (2000) de Calixthe Beyala (Paris: Albin Michel, 10/2000, 166 p.)
  • (=) Les contes: origines et interprétations. Savoir décripter et comprendre leur symbolique  (2017) d'Anne et Fabian da Costa (Nîmes: Éditions de Vecchi, 12/2017, 124 p. )
  • (+) De l'autre côté du miroir  (1871) de Lewis Carroll (Paris: Folio Junior, 07/1980, 185 p.)
  • (+) Fondation  (1951) d'Isaac Asimov (Paris: Denoël, 06/1989, 236 p.)
  • (+) Fondation et empire  (1952) de Isaac Asimov (Paris: Denoël, 04/1989, 250 p.)
  • (++) La modification  (1957) de Michel Butor​ (Paris: Minuit - 10/18, 05/1978, 312 p.)
  • (+) Profession romancier  (2015) de Haruki Murakami (Paris: Belfond - 10/18, 11/2020, 237 p.)
  • (+) Seconde fondation  (1953) de Isaac Asimov (Paris: Denoël, 06/1989, 256 p.)
  • (+) Le testament de Monsieur Napumoceno da Silva Araújo  (1989) de Germano Almeida (Praia: ICL / Saint-Maur: Éditions Sépia, 12/1995, 158 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 01  (1996) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 07/2012, 476 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 02: Le donjon rouge  (1996) de George R.R. Martin, (Paris: J'ai lu, 04/2013, 541 p.)
  • (+) Le trône de fer, t. 03: La bataille des rois  (1999) de George R.R. Martin (Paris: J'ai lu, 05/2014, 413 p.)

haut

Top 30 - Littérature

Notre Top 30 des oeuvres littéraires, à savoir les ouvrages que nous avons lus et relus, et que nous relisons, pour certains, encore régulièrement.

  1. Dune  (1965-1985) de Frank Herbert: le cycle complet, oeuvre majeure qui nous a le plus influencé, relue intégralement tous les deux ou trois ans
  2. Homo Faber  (1957) de Max Frisch
  3. Le petit prince  (1943) d'Antoine de Saint-Exupéry
  4. L'amant  (1984) de Marguerite Duras
  5. Les liaisons dangereuses  (1782) de Choderlos de Laclos
  6. Le château  (1926) de Franz Kafka
  7. Mémoires d'outre-tombe  (1849-1850) de François-René de Chateaubriand
  8. Le désert des Tartares  (1940) de Dino Buzzati
  9. L'innommable  (1953) de Samuel Beckett
  10. Harry Potter  (1997-2007) de J.K. Rowling
  11. Cyrano de Bergerac  (1897) d'Edmond Rostand
  12. Roméo et Juliette  (1597) de William Shakespeare
  13. Le pavillon d'or  (1956) de Yukio Mishima
  14. Alice aux pays des merveilles  (1865) de Lewis Caroll
  15. Les vers du capitaine  (1952) de Pablo Neruda
  16. Les cités obscures  (1983-2009) de Benoît Peeters et François Schuiten (cycle complet)
  17. Voyage au bout de la nuit  (1932) de Louis-Ferdinand Céline
  18. La route des Flandres  (1960) de Claude Simon
  19. La course au mouton sauvage  (1982) de Haruki Murakami
  20. Le vieil homme et la mer  (1952) de Ernest Hemingway
  21. Le seigneur des anneaux  (1954-1955) de J.R.R. Tolkien: le cycle complet
  22. L'Iliade / L'Odyssée  (VIIIe siècle av. J.C.) d'Homère
  23. Le pavillon des cancéreux  (1968) d'Alexandre Soljenistyne
  24. La modification  (1957) de Michel Butor
  25. Tropique du Cancer  (1934) d'Henry Miller
  26. Journal de l'amour: 1932-1953  (1992-1996) d'Anaïs Nin
  27. Nuits de vent  (1985) d'Antonio Aurélio Gonçalves
  28. L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique  (1936) de Walter Benjamin
  29. Lettres à un jeune poète  (1929) de Rainer Maria Rilke
  30. L'île des gauchers  (1995) d'Alexandre Jardin
En plus des oeuvres citées ci-dessus, parmi les auteurs qui nous ont le plus attirés, on citera Louis Aragon, Hiromu Arakawa, Isaac Asimov, Simone de Beauvoir, William Thomas Beckford, Cyrano de Bergerac (le vrai), Calixthe Beyala, Enki Bilal, Jean Billeter, Paul Bowles, Italo Calvino, Albert Camus, Emil Cioran, Adriaan van Dis, Mme de La Fayette, Gustave Flaubert, Corsino Fortes, Théophile Gautier, Julien Gracq, Wilhelm Jensen, Milan Kundera, André Malraux, Michael Moorcock, Alberto Moravia, Jinpachi Môri, Shiga Naoya, Jean-Jacques Rousseau, Ishikawa Saburô, Jean-Paul Sartre, Cordwainer Smith, Le Tasse, Anton Tchekhov, Elsa Triolet, Voltaire, Horace Walpole, Virginia Woolf, Stefan Wul, Nakanishi Yasuhiro... Avec un petit clin d'oeil spécial à Vera Duarte.

À noter que suivant les conseils d'un de nos anciens professeurs d'Histoire de l'art, à savoir le Prof. Pierre Vaisse, nous avons décidé à l'époque de garder quelques oeuvres majeures pour nos vieux jours, dont, par exemple, À la recherche de temps perdu  de Marcel Proust.

haut

Top 30 - Arts plastiques et alii 

Notre Top 30 des artistes (arts plastiques - installations - performances):

  1. Jean-Michel Basquiat (1960-1988)
  2. Vincent Van Gogh (1853-1890)
  3. Zhang Huan (1965-)
  4. Gustave Klimt (1862-1918)
  5. Félix González-Torres (1957-)
  6. Olafur Eliasson (1967-)
  7. Alexcandre Calder (1898-1976)
  8. Marc Rothko (1903-1970)
  9. Marcel Duchamps (1887-1968)
  10. Claude Monet (1840-1926)
  11. Pedro Madeira Pinto (1972-)
  12. Ai Weiwei (1957-)
  13. Jackson Pollock (1912-1956)
  14. David Hockney (1937-)
  15. Qiu Jie (1961-)
  16. Édouard Manet (1832-1883)
  17. Gustave Courbet (1819-1877)
  18. Léonard de Vinci (1542-1519)
  19. Michelangelo (1475-1564)
  20. Jean-François Luthy (1959-)
  21. Andy Warhol (1928-1987)
  22. Le Bernin (1598-1680)
  23. Eugène Delacroix (1798-1863)
  24. Tjungkara Ken (1969-)
  25. Banksy (?)
  26. Mohamed Tabal (1959-)
  27. Maurice Denis (1870-1943)
  28. Pierre Soulages (1919-)
  29. Takashi Murakami  (1962 - )
  30. Yves Klein (1928-1962)

Top 30 - Photographie

Notre Top 30 des photographes, avec les websites officiels quand ils existent:

  1. Sebastião Salgado (1944-)
  2. William Klein (1928-)
  3. Nan Goldin (1953-)
  4. Mario Giacomelli (1925-2000)  (web)
  5. Liu Bolin (1973-)  (web)
  6. Joana Chouamli (1974-)  (web)
  7. Marc Antoine Garnier (n/a-) (web)
  8. Seydou Keita (1921-2001)  (web)
  9. Wim Wenders (1945-)  (web)
  10. Chris Marker (1921-2012)  (web)
  11. Nobuyoshi Araki (1940-)  (web)
  12. Bern & Hilla Becher (1931-2007 / 1934-2015)  (web)
  13. Hiromix (1976-)
  14. Dorothea Lange (1895-1965)
  15. Andreas Gursky (1955-)  (web)
  16. Robert Doisneau (1912-1994)  (web)
  17. Henri Cartier-Bresson (1908-2004)  (web)
  18. Frédéric Boissonas (1858-1946)  (web)
  19. Walker Evans (1903-1975)
  20. Fernand Gigon (1908-1986)
  21. Jean Morh (1970-2018)  (web)
  22. Giles Clarke (1953-)  (web)
  23. Brassaï (1899-1984)
  24. Leila Alaoui (1892-2016)  (web)
  25. JR (1983-)  (web)
  26. David Yarrow (1966-)  (web)
  27. Ella Maillart (1903-1997)  (web)
  28. Nicolas Bouvier (1929-1998) 
  29. Thomas Ruff (1958-)
  30. Erwin Olaf (1959-)  (web)
C'est là une des listes les plus subjectives de cette page web, car le nombre de photographes célèbres ou amateurs qui offrent des photographies qui nous touchent ou nous parlent est quasi infini. D'ailleurs nous ne retenons que rarement leur nom, fixant juste l'image dans notre mémoire. Donc pour établir cette liste dans une recherche rapide à travers les neuronnes de notre cerveau, ce sont bien évidemment les grands noms qui ressortent en premier faute à un enseignement supérieur trop bien maîtrisé. Puis la culture originelle genevoise. Puis les thèmes de prédilection... Le reste se perd dans les limbes du cerveau et son esprit de l'escalier ou les rencontres impromptues en cours de recherches googlisantes! Notons que l'une des photographies qui nous nous a le plus touché est une photographie de très grand format représentant la végétation au bord du Rhône, exposée dans une galerie genevoise vers 2012, probablement la Galerie mitterand + cramer, rue des Bains, fermée en 2016. Impossible de la retrouver, pas plus que le nom de son auteur, mais quel souvenir!

Quoiqu'il en soit, une fois n'est pas coutume, on recommande trois références pour nous incontournables.
- Le coffret DVD "Contacts - Les plus grands photographes" paru chez Arte Éditions, à travers lequel les photographes expliquent leur travail à partir des planches contacts qu'ils ont réalisées  (web)
- La fondation Auer basée à Hermance, dans le canton de Genève, qui est un paradis pour les passionnés de photographies  (web). On pourrait lui adjoindre la Fondation suisse pour la photographie de Winterthour, créée en 1971  (web), et le dynamique Musée de l'Élysée de Lausanne fondé en 1985  (web)
- Le Centre de la photographie de Genève (CPG), dirigé par notre ami Joerg Bader jusqu'en cette année 2021 et créé en 2001 en tant que "laboratoire de recherche" sur la photographie, est une mine inépuisable de découvertes en matière de photographes ultra-contemporains  (web)

Top 30 - Cinéma

Notre Top 30 des oeuvres cinématographiques que nous revoyons continuellement, en nous contraignant à un seul film par réalisateur.

  1. La jetée  (1962) de Chris Marker
  2. Paris, Texas  (1984) de Wim Wenders
  3. La rose pourpre du Caire  (1985) de Woody Allen
  4. A bout de souffle  (1960) de Jean-Luc Godard
  5. Princesse Mononoke  (1997) de Hayao Miyazaki
  6. In the mood for love  (2000) de Wong Kar Wai
  7. La dolce vita  (1960) de Federico Fellini
  8. Neon Genesis Evangelion  (1995-1997) de Hideaki Anno
  9. La notte  (1961) de Michelangelo Antonioni
  10. Akira  (1988) de Katsuhiro Otomo
  11. Kids  (1995) de Larry Clark
  12. Chantons sous la pluie (1952) de Stanley Donen et Gene Kelly
  13. L'empire des sens  (1976) de Nagisa Oshima
  14. Ghost in the shell  (1995) de Mamoru Oshii
  15. Hana-bi  (1997) de Takeshi Kitano
  16. Dans la ville blanche  (1982) d'Alain Tanner
  17. Your name  (2016) de Makoto Shinkai
  18. Bad guy  (2001) de Kim Ki-Duk
  19. Le lion des Mogols  (1924) de Jean Epstein
  20. Le fabuleux destin d'Amélie Poulain  (2001) de Jean-Pierre Jeunet
  21. Greed  (1924) d'Erich von Stroheim
  22. Veillées d'armes  (1994) de Marcel Ophüls
  23. La révolution des crabes  (2004) d'Arthur de Pins
  24. Le grand bleu  (1988) de Luc Besson
  25. La spirale  (1974) de Valérie Mayoux, Jacqueline Meppiel, Armand Mattelart
  26. Ascenseur pour l'échafaud  (1958) de Louis Malle
  27. Céline  (1992) de Jean-Claude Brisseau
  28. Les trois jours du Condor  (1975) de Sidney Pollack
  29. La mort de Mario Ricci  (1983) Claude Goretta
  30. Chinatown  (1974) de Roman Polanski
En plus des oeuvres et des réalisateurs cités ci-dessus, on apprécie le cinéma de:
  • Pedro Amoldovar, Kika  (1993)
  • Ingmar Begman, Monika  (1953)
  • Jean-Jacques Beinex, 37,2° le matin (1986)
  • Bernardo Bertolucci, Un thé au Sahara  (1990)
  • Alessandro Blasetti, Dommage que tu sois une canaille  (1954)
  • Walerian Borowczyk, Les astronautes  (1959)
  • Luis Bunuel, Belle de jour  (1967)
  • James Cameron, Titanic  (1997)
  • Frank Capra, New York - Miami  (1934)
  • Charlie Chaplin, Le dictateur (1940)
  • Luigi Comencini, Pain, amour et fantaisie  (1953)
  • Asghar Farhadi, Une séparation  (2011)
  • Henri-Georges Clouzot, Le salaire de la peur (1953)
  • Francis Ford Coppola, Apocalypse now  (1979)
  • Sofia Coppola, Lost in translation  (2003)
  • David Cronenberg, Crash  (1996)
  • George Cukor, My fair lady  (1964)
  • Michael Curtiz, Casablanca  (1942) 
  • Clint Eastwood, Gran Torino  (2008)
  • Blake Edwards, Breakfast at Tiffany's  (1961)
  • Atom Egoyan, Exotica  (1994)
  • Sergei Eisenstein, Le cuirassé Potemkine  (1925)
  • Jacques Feyder, Visages d'enfants  (1923 - 1925)
  • Ari Folman, Valse avec Bachir  (2008)
  • Milos Forman, Amadeus  (1984)
  • Costa Gavras, Missing  (1982)
  • Terry Gilliam, Brazil  (1984)
  • Patricio Guzman, La bataille du Chili  (1975-1979)
  • Keiishi Hara, Miss Hokusai  (2015)
  • Michel Hazanavicius, The artist  (2011)
  • Werner Herzog, Aguirre, la colère de Dieu  (1972)
  • Denis Hopper, Easy rider  (1969)
  • Mamoru Hosoda, Summer wars (2009)
  • Tran Anh Hung, A la verticale de l'été  (2000)
  • Otar Iosseliani, La chasse aux papillons  (1992)
  • Juzo Itami, Tampopo  (1985)
  • Tomohilo Ito, Hello world  (2019)
  • James Ivory, Chambre avec vue  (1986)
  • Jim Jarmusch, Dead man  (1995)
  • Chen Kaige, Adieu ma concubine  (1993)
  • Mathieu Kassovitz, La haine  (1995)
  • Johan van der Keuken, I love $ (1986)
  • Krzysztof Kieslowski, La double vie de Véronique  (1991)
  • Satoshi Kon, Millenium actress  (2001)
  • Akira Kurosawa, Ran  (1985)
  • Kioshi Kurosawa, Jellyfish  (2003)
  • Fritz Lang, Metropolis  (1927)
  • Isild Le Besco, Charly  (2007)
  • Ang Lee, Salé sucré  (1994)
  • Yann Le Masson, Kashima paradise  (1973)
  • Sergio Leone, Le bon, la brute et le truand  (1966)
  • Ernst Lubitsch, Ninotchka  (1939)
  • David Lynch, Sailor et Lula  (1990)

  • Maïwen, Polisse  (2011)
  • Terrence Malick, La balade sauvage  (1973)
  • Leiji Matsumoto, Albator: le mystère de l'Atlantis  (1978)
  • Alexandre Medvedkine, Le bonheur  (1934)
  • Deepa Mehta, Fire  (1996)
  • Vincente Minelli, Brigadoon  (1954)
  • Kenji Mizoguchi, Les amants crucifiés  (1955)
  • Mario Monicelli, Amici miei  (1976)
  • João César Monteiro, La comédie de Dieu  (1995)
  • Michael Moore, Farenheit 9/11  (2004)
  • Nanni  Moretti, Journal intime  (1994)
  • Friedrich Wilhelm Murnau, L'aurore  (1927)
  • Yasujiro Ozu, Voyage à Tokyo  (1953)
  • Georg Wilhelm Pabst, Loulou  (1929)
  • Alan Parker, Midnight Express  (1978)
  • Pier Paolo Pasolini, Saló ou les 120 journées de Sodome  (1975)
  • Yakov Protazanov, Aelita  (1924)
  • Manuel de Oliveira, Aniki Bóbó  (1942)
  • Alain Resnais, Hiroshima mon amour  (1959)
  • Dino Risi, Parfum de femme  (1975)
  • Jacques Rivette, L'amour fou  (1969)
  • Éric Romher, Le genou de Claire  (1970)
  • Jean Rouch, Moi, un noir  (1958)
  • Roberto Rosselini, Rome, ville ouverte  (1945)
  • Jean-Louis Roy, L'inconnu de Shandigor  (1967)
  • Mario Ruspoli, Les inconnus de la terre (1961)
  • Jocelyne Saab, Dunia  (2005)
  • Richard Sarafian, Vanishing point  (1971)
  • Claude Sautet, Un coeur en hiver (1992)
  • Barbet Schroeder, More  (1969)
  • Ettore Scola, Nous nous sommes tant aimés (1974)
  • Ridley Scott, Blade runner  (1982)
  • Michel Soutter, La lune avec les dents  (1966)
  • Peter Arthur Straubinger, Lumière  (2010)
  • Eliseo Subiela, Le côté obscur du coeur  (1992)
  • Isao Takahata, Le conte de la princesse Yamada  (1999)
  • Andreï Tarkosvki, Stalker  (1979)
  • Jacques Tati, Les vacances de Monsieur Hulot  (1953)
  • Giuseppe Tornatore, Cinéma paradiso  (1988)
  • Lars von Triers, Breaking the waves  (1996)
  • Shin'ichiro Ushijima, Je veux manger ton pancréas  (2018)
  • Agnès Varda, Cléo de 5 à 7  (1962)
  • René Vautier, Afrique 50  (1950)
  • Jean Vigo, Zéro de conduite  (1933)
  • Shinichiro Watanabe, Samurai champloo  (2004)
  • Orson Welles, Citizen Kane  (1941)
  • Billy Wilder, Certains l'aiment chaud  (1959)
  • Hsiao Ya-chuan, Taipei exchanges  (2010)
  • Edward Yang, Yi Yi  (2000)
  • Zhang Yimou, Vivre  (1994)

haut

Top XXX - Musique


XXX oeuvres musicales, à savoir les chansons ou morceaux que nous avons écoutés et écoutons en boucle jusqu'à ce que oreilles oublient leur propre existence:

  1. Love is back  (Not your muse / 2020 / GB) de Céleste (web)
  2. Coward  (2019 / CH) de The rambling man  (web)
  3. Dark necessities  (The gateway /2016 / US) des Red Hot Chilli Peppers  (web)
  4. Sabura sem fronteira  (2019 / CV) de Jotace et Anisio Rodrigues  (web)
  5. Liberar geral  (1997 / BR) de Terra Samba  (web)
  6. 24k magic  (2016 /US) de Bruno Mars  (web)
  7. Things in life  (Hold tight / 1986 / JM) de Dennis Brown  (web)
  8. Sintonton séb  (2018 / CV) de Rodjy  (web)
  9. Empire State of mind  (The blueprint 3 / 2009 / US) de Jay Z, ak Alicia Keys  (web)
  10. In the end  (Hybrid theory / 2000 / US) de Linkin Park  web)
  11. Un autre monde  (1984 / FR) de Téléphone  web)​
  12. Hier encore  (1964 / FR) de Charles Aznavour  (web)
  13. The look of love  (Casino royale  (BO) / 1967 / GB) de Dusty Springfield  (web)
  14. Careless whisper  (Make it big / 1984 / GB) de George Michael  (web)
  15. Gymnopédies 1-2-3  (1988 / FR) d'Éric Satie  (web)
  16. Confortably numb (The wall / 1979 / GB) de Pink Floyd  (web)
  17. I believe in miracles  (1975 / US) des Jackson Sisters  web)
  18. Wicked  (2009 / CH) de Sterneis  web)
  19. Dissociative  (Mechanical animals / 1998 / US) de Marilyn Manson  web)
  20. Smells like teen spirit  (Nevermind / 1992 / US) de Nirvana  web)
  21. The mission  (Opération: mindcrime / 1988 / US) de Queenrÿsche  (web)
  22. Le vent l'emportera  (Des visages des figures / 2001 / FR) de Noir désir  (web)
  23. Je t'aime moi non plus  (1969 / FR) de Serge Gainsbourg  (web)
  24. Is this love (Kaya / 1978 / JM) de Bob Marley and the Wailers  (web
  25. Ich lieb dich nicht immer  (Gesamt Repertoire / 2011 / CH) de Pixie Paris  (web
  26. The girl from Ipanema (1964 / BR) d'Astrud Gilberto et Stan Getz  (web)
  27. I want to know  (Svalutation / 1984 / IT) de Adriano Celentano  (web)  
  28. Take five  (Time out / 1959 / US) du Dave Brubeck Quartet  (web)
  29. Ascenseur pour l'échaffaud (1957 / FR) de Miles Davis  (web)
  30. Alright  (Travelling without moving / 1996 / GB) de Jamiroquai  (web)
  31. Chacun fait (c'qui lui plaît)  (1982 / FR) de Chagrin d'amour  (web)
  32. Never can say goodbye (Red / 1987 / GB) des Communards  (web)
  33. Find a way  (2011 / CH) de Professor Waousssa  (web)
  34. I find it hard to say (rebel)  (MTV unplugged n° 2.0 / 2002 / US) de Lauren Hill  (web)
  35. The thrill is gone  (Completely well / 1969 / US) par B.B. King  (web)
  36. Goldfinger  (1964 / GB) de Shirley Bassey  (web)
  37. Where is my mind  (Surfer Rosa / 1988 / US) des Pixies  (web)
  38. Comme d'habitude  (La java de Broadway / 1977 / FR) par Michel Sardou  (web)
  39. Earned it  (Fifty shades of grey / 2014 / US) de The Weeknd  (web)
  40. Creep  (Pablo Honey / 1992 / US) de Radiohead  (web)
  41. One  (... and justice for all / 1989 / US) de Métallica  (web)
  42. Mr. Writer (Just enough education to perform / 2001 / US) de Stéréophonics  (web)
  43. She wants to move  (Fly or die / 2004 / US) de N.E.R.D.  (web)
  44. 3e sexe (3 / 1985 / FR) d'Indochine  (web)
  45. A forest  (Seventeen seconds / 1980 / GB) de Cure  (web)
  46. Vivimi  (Resta in ascolto / 2005 /  IT) de Laura Pausini  (web)
  47. La valse d'Amélie  (Le fabuleux destin d'Amélie Poulain  (BO) / 2001 / FR) de Yann Tiersen  (web)
  48. Nausicaa et la vallée du vent  (BO / 1984 / JP) de Joe Hisaishi  (web)
  49. Don't look back  (Angel milk / 2005 / FR) de Telepopmusik  (web)
  50. Jede denkt für sich  (Früener / 2011 / CH) de Octanone  (web)
  51. Adoration  (Wings of joy / 1991 / GB) des Cranes  (web)
  52. Some kind of stanger (First and last and always / 1985 / GB) des Sisters of Mercy  (web)
  53. Requiem  (1791-1973 / AT) de Amadeus Mozart  (web)
  54. Me and Mrs. Jones  (360 degrees of Billy Paul / 1972 /US) de Billy Paul  (web)
  55. Behind the moon  (2019 / CH) d'Ana Whiterose  (web)
  56. Piano Trio en A mineur  (1914 / FR) de Maurice Ravel  (web)
  57. Jarabi  (Fasiya / 2011 / GM-GB) de Sona Jobarteh  (web)
  58. Diamonds  (Unapologetic / 2012/ US) de Rihanna  (web)
  59. Up side down  (1976 / NG) de Fela Kuti  (web)
  60. I will survive  (Love tracks / 1978 / US) de Gloria Gaynor  (web)
  61. Don't stop 'til you get enough  (Off the wall / 1979  / US) de Michael Jackson  (web)
  62. The end  (The Doors / 1967 / US) des Doors  (web)
  63. Fujimoto no theme  (Ponyo  BO / 2007 / JP) par Fujimaki Fujioka  (web)
  64. Killing in the name  (1992 / US) de Rage against the Machine  (web)
  65. Modern love  (Let's dance / 1983 / GB) de David Bowie  (web)
  66. Tera sabe  (Believe / 2016 / CV) de Loony Johnson  (web)
  67. Sabi di más  (Herança / 2015 / CV) de Lura  (web)
  68. Crazy (St. Elsewhere / 2006 / US) de Gnarls Barkley  (web)
  69. Bastien (Komödie / 2010 / CH) de Charlotte parfois  (web)
  70. Happy  (2013 /US) de Pharell Williams  (web)
  71. Mindset  (2019 / CH) de HIELO  (web)
  72. Tunuka  (Navega / 2006 / CV) de Mayra Andrade  (web)
  73. Aint no sunshine when she's gone  (1971 / US) de Bill Withers  (web)
  74. No air  (2008 / US) de Jordin Sparks, ak Chris Brown  (web)
  75. Into deep (Invisible touch / 1986 / GB) de Genesis  (web)
  76. Purple rain  (1984 / US) de Prince  (web)
  77. At night  (You think you know / 2001 / CH) de Shakedown  (web)
  78. Thunderstruck  (The razors edge / 1990 / AU) de AC/DC  (web)
  79. Désolé pour hier soir  (Grain de sable / 2003 / FR) de Tryo (web)
  80. J't'emmène au vent  (1997 / FR) de Louise attaque  (web)
  81. Mala vida  (Patchanka / 1988 / FR) de la Mano negra  (web)
  82. Pra sempre com Você (Como sempre feito nunca / 2016 / BR) de Mateus e Jorge  (web)
  83. Fugidinha (2010 / BR) de Michel Teló  (web)
  84. Where the streets have no name (The Joshua tree / 1988 / US) de U2  (web)
  85. Wonderwall ((What's the stoy) Morning glory? / 1995 / GB) de Oasis  (web)
  86. To tame a tiger  (2019 / CH) de Liam Maye  (web)
  87. Another drink  (2019 / CH) de Dezabel  (web)
  88. Ordinary world  (Duran Duran / 1993 / GB) de Duran Duran  (web)
Ceci est liste inspirée de l'humeur du moment qui comprend bon nombre de morceaux ou d'albums que nous écoutons régulièrement, mais dont l'ordre peu varier.

On peut aussi découvrir nos playlists de musique suisse sur la plateforme MX3, the swiss music portal.Tous les mois, nous créons une nouvelle playlist avec uniquement les meilleurs singles parus dans le mois.
Des découvertes assurées et beaucoup de bonheur pour les oreilles!

haut